Risoux-Club Chaux-Neuve

Accueil > les tremplins actuels

les tremplins actuels

les tremplins actuels

Nous sommes à Chaux-Neuve dans le Haut-Doubs.

Le stade de saut à skis de la Côte Feuillée se voit de loin, comme des lames de couteau qui partent à l'assaut du coteau rocheux.

Le site était naturellement propice au saut avec sa pente déjà profilée, ombragée, gardant bien la neige. Mais la gestation du stade fut longue : en 1965, la commune de Chaux Neuve projetait déjà d’installer un tremplin olympique à cet endroit. De gros travaux avaient été réalisés, un profil esquissé... jusqu’à un coup d’arrêt brutal : “ce tremplin commencé très rapidement grâce à une subvention de départ de la direction de Jeunesse et Sports a vu sa construction stoppée par de grandes difficultés de terrassement et par suite de dépenses supplémentaires trop élevées que la commune de Chaux Neuve ne peut assumer”.

Vingt ans plus tard, les communes des environs remettent le métier sur l’ouvrage : le stade, conçu par l’architecte Gérard Boucton, est construit entre 1989 et 1990, à la grande époque du combiné dans le Jura ; il accueille la coupe d’Europe de combiné nordique en décembre 1990, première épreuve d'envergure sur ces nouveaux équipements.

Depuis 2007, pour préparer l'avenir...

Dans le cadre de Doubs 2010, le stade de saut à ski des tremplins de Chaux Neuve, propriété du syndicat mixte de Mouthe, fait l'objet d'un projet d'aménagement et de mise à disposition au profit des services de l'Etat, créant ainsi un pôle nordique sur le Haut Doubs permettant la tenue de compétitions hivernales d'envergure, l'entraînement des sportifs et des scolaires, ainsi que des activités de loisirs.

L'objectif est de favoriser l'émergence d'un pôle nordique de référence, d'envergure nationale et internationale permettant l'accueil des manches de coupe du monde A de combiné nordique.

L'aménagement permettra également l'entraînement des sportifs de haut niveau en lien avec le site de Prémanon à proximité.

Atteindre cet objectif a nécessité des travaux importants : d'abord la création d'une piste réfrigérée sur le tremplin existant de 90m (travaux réalisés en 2009).

C'est l'unique équipement en France qui bénéficie de cette technologie, outil indispensable à la tenue d'évènements sportifs internationnaux de combiné nordique.

La deuxième phase consiste à l'allongement du tremplin.

L'allongement du tremplin à 118m...

(terrassement, construction du futur local skieur, reconstruction du nez du tremplin, reprofilage de la piste de réception des skieurs, remise en place de la piste d'élan réfrigérée et remise en état des réseaux).

Inauguré en décembre 2010 tout est en place pour accueillir les hommes volants.